SFR Presse
Libération
5 septembre 2018

Parcoursup : des «passerelles» de secours

La phase principale de la procédure d’affectation post-bac prend fin ce mercredi, sans que l’on sache ce que vont devenir ceux qui n’ont toujours pas de place, souvent issus des filières pro.

3 min

Tic tac, tic tac. Le temps est compté pour la ministre de l’Enseignement supérieur, Frédérique Vidal, si elle veut atteindre son objectif, promis à longueur d’interviews et notamment dans Libé : qu’à la rentrée, aucun candidat ne se retrouve sur le carreau, sans aucune place dans l’enseignement supérieur. Le ministère a beau jouer sur la présentation des chiffres pour les rendre les plus positifs

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :