SFR Presse
Libération
1 décembre 2019

Attaque de Londres : des héros et des démagos

Trois jours après l’attentat de London Bridge, Boris Johnson a multiplié les contre-vérités sur le système de libérations anticipées alors que les Britanniques retiennent la bravoure des passants.

3 min

Des fleurs déposées par des passants le long de London Bridge. Des larmes. Des hommages appuyés aux victimes et aux héros. Les photos de deux jeunes gens, Saskia Jones, 23 ans, et Jack Merritt, 25 ans, brutalement tués. Des déclarations désolées puis, très vite, virulentes, qui pointent les responsabilités présumées. Les suites de l’attentat de vendredi à Londres empruntent une trajectoire connue

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :