SFR Presse
La Dépêche du Midi
15 novembre 2019

Arsen Goulamirian à la recherche du temps perdu

2 min

l’essentiel t Costume sombre et cintré, nœud de cravate parfait, pas un épi qui dépasse, morphologie assez commune, âge (37 ans) et look de cadre sup’, verbe lisse, Kane Watts n’avait pas grand-chose d’un boxeur, mardi, au mini-Palais, annexe du Grand, où s’est tenue la conférence de presse d’avant-combat à deux pas des Champs-élysées. S’il avait eu un plateau en main et un limonadier dépassant

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :