SFR Presse
La Dépêche du Midi
30 novembre 2019

Paris dément la revendication de Daech

2 min

Daech, par la voix de l’État islamique-Province d’Afrique de l’Ouest (ISWAP), a affirmé hier avoir provoqué l’accident qui a coûté la vie lundi à 13 soldats de l’opération Barkhane au Mali, d’après un organisme américain qui suit l’activité de l’extrémisme islamiste. Selon les jihadistes, les deux hélicoptères se sont percutés pour échapper à des tirs. Mais pour l’instant, aucune preuve ne permet

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :