SFR Presse
Le Figaro
13 août 2019

Un suicide rendu possible par un défaut de surveillance

Picard, Maurin

1 min

La lumière se fait lentement sur le drame qui s’est joué au sein de la Special Housing Unit du pénitencier fédéral de Manhattan, dans la nuit du 9 au 10 août. Seul dans sa cellule, Jeffrey Epstein s’est pendu à l’aide d’un drap, en s’agenouillant et en s’inclinant vers le sol. Contrairement au protocole imposant une visite toutes les trente minutes, Epstein serait resté sans surveillance pendan

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :