SFR Presse
La Provence
26 juillet 2018

À Marseille, chaleur rime avec labeur

1 min

"Qu’il fasse 25, 30 ou 35 degrés, ça ne change rien pour nous". Stéphane, 28 ans, travaille sur le chantier EuroMéditerranée, annoncé comme la plus grande opération de rénovation urbaine d’Europe du Sud. Canicule ou pas canicule, cela ne modifie visiblement pas ses habitudes. " Comme tous les jours, je me suis levé à 5 h 30 et j’étais sur le pont à 7 h 30. Le matin, il ne fait pas trop chaud, mais

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :