SFR Presse
Libération
4 octobre 2019

Préfecture de Paris : la piste terroriste

Au lendemain de l’attaque à l’arme blanche qui a fait quatre morts, jeudi, le Parquet national antiterroriste s’est finalement saisi du dossier. Les enquêteurs décryptent l’ensemble des contacts téléphoniques de l’assassin, afin de détecter un potentiel réseau.

3 min

1 like

Ils étaient loin d’imaginer l’horreur qui allait survenir à la mi-journée, lorsque Mickaël Harpon s’est saisi de son couteau pour tuer quatre personnes, et en blesser grièvement une cinquième. Mais dès jeudi matin, les collègues les plus immédiats de l’informaticien de 45 ans ont tiqué devant son attitude «confuse» et «agitée». Il ne ressemblait alors plus à l’homme «calme» et «affable» que la Dir

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :