SFR Presse
Challenges
31 octobre 2018

Le virus populiste

1 min

Ni la mobilisation des femmes ni les efforts du leader du PT Fernando Haddad pour barrer la route à Jair Bolsonaro, candidat de l’extrême droite, n’ont suffi : voilà le Brésil à nouveau gagné par le virus populiste. Un virus qui gagne tout le continent sud-américain. En Colombie, le président Ivan Duque (droite dure) menace de rompre l’accord de paix signé avec les Forces armées révolutionnaires (

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :