SFR Presse
Le Figaro
26 septembre 2019

Une star pour la rue arabe qui avait dit non à Bush

Philippe Gélie

3 min

LES FOULES ne lui faisaient pas peur, ni même les cohues. Mais le 22 octobre 1996, Jacques Chirac était devenu un héros dans tout le monde arabe à la faveur d’une bousculade mémorable à Jérusalem. Précédé de sa réputation « d’ami des Arabes », ce champion des serrages de mains avait insisté pour aller au contact des Palestiniens dans la Vieille Ville sous occupation israélienne. Faute d’avoir pu

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :