SFR Presse
La Dépêche du Midi
30 décembre 2018

Toulouse : pas de relâche pour les casseurs

Géraldine Jammet

2 min

Ils avaient prévenu : ils ne lâcheront rien. Pour autant, comme dans toute la France, la mobilisation toulousaine a connu un certain essoufflement, hier. Ils étaient environ 1 350 Gilets jaunes, dont « 650 profils violents identifiés » selon la préfecture d’Occitanie, à battre le pavé dans les rues de la Ville rose au départ de la place Arnaud-Bernard. Et d’emblée, le ton est donné : semer les for

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :