SFR Presse
Le Figaro
22 juillet 2019

L’assurance-vie tend à devenir plus élitiste

La moitié de l’encours du placement préféré des Français est désormais détenue par des clients fortunés.

Marie Bartnik

2 min

EPARGNE L’assurance-vie délaisse peu à peu les épargnants lambda pour miser sur une clientèle plus fortunée. Celle-ci présente l’avantage, pour les assureurs, de ne pas se contenter du fonds euros, et de miser plus volontiers sur les unités de compte au capital non garanti et composées de produits plus risqués (actions notamment). « La collecte sur le fonds euros, qui représente encore 76 % de la

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :