SFR Presse
Le Figaro
13 septembre 2019

Les petites siestes occasionnelles bonnes pour le cœur

Le risque d’accident cardiovasculaire est réduit de moitié pour ceux qui font une ou deux siestes par semaine.

Mascret, Damien

3 min

Mascret, Damien
Mascret, Damien

CARDIOLOGIE Faire une ou deux siestes par semaine pour réduire de moitié le risque d’avoir un infarctus du myocarde, un accident vasculaire cérébral, voire d’en mourir, voilà une conclusion qui va à l’encontre d’autres travaux scientifiques menés ces dernières années. En 2018, par exemple, une étude conduite dans 21 pays mettait en évidence une augmentation du risque cardiovasculaire et de la mort

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :