SFR Presse
Var Matin
20 mai 2020

Il nie des effractions, son ADN apparaît sur les lieux

G. D.

1 min

En visioconférence depuis la maison d’arrêt de Draguignan, poursuivi pour deux vols avec effraction à Cogolin et à Grimaud au mois de décembre dernier, Mouhad Moudi, un Tunisien de 29 ans, s’est dit étranger aux faits, hier devant le tribunal correctionnel de Draguignan. Cependant, son ADN avait été découvert sur les lieux, notamment sur le manche d’une binette, qui avait servi à fracturer une por

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :