SFR Presse
Libération
11 juin 2019

Le Zimbabwe veut vendre son stock d’ivoire pour financer ses réserves d’éléphants

1 min

Harare envisage de se retirer de l’accord international qui interdit le commerce des espèces animales menacées afin de vendre le très rémunérateur stock d’ivoire dont il aurait tant besoin pour entretenir ses parcs, ont indiqué mardi les autorités. Englué dans une grave crise économique, le Zimbabwe a accumulé depuis trente ans des réserves d’ivoire d’une valeur estimée à 300 millions de dollars q

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :