SFR Presse
Sud Ouest
4 mai 2019

Un show à l’américaine

Christophe Berliocchi

2 min

1 like

Christophe Berliocchi
Christophe Berliocchi

PAU Dans un Zénith comble, Patrick Bruel et ses cinq musiciens ont livré, jeudi soir, un concert de 2 h 40, calibré comme les grandes productions anglo-saxonnes Le rituel est immuable : au terme du concert, Patrick Bruel salue ses fans sur un dernier morceau, seul, à la guitare (« À tout à l’heure »), se fond dans le mur vidéo montrant son public sous le charme, et disparaît. Puis le chanteur rest

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :