SFR Presse
Nice Matin
23 mai 2020

Julien : « De la folie pendant des jours »

1 min

« Infirmier, c’est une deuxième vie pour moi. Avant, j’étais éducateur sportif à La Crau. Quand la catastrophe du coronavirus est arrivée, je faisais mon stage avec une infirmière libérale à Toulon. J’ai appris beaucoup, mais elle ne disposait pas de suffisamment de masques pour que je me protège vis-à-vis des patients à risques qu’on rencontrait. J’ai donc ensuite apporté mon aide à l’hôpital d’H

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :