SFR Presse
Courrier Picard
8 août 2019

“On a pris les armes de la douleur” : Madeleine Riffaud raconte la Libération

5 min

Elle est née dans la Somme et l’école primaire de Ravenel, dans l’Oise, porte son nom. Rencontre avec Madeleine Riffaud, 94 ans qui, en juillet 1944, tua un officier allemand en plein Paris. C’est dans son appartement parisien, un cigarillo à la main, que Madeleine Riffaud, aujourd’hui âgée de 94 ans, confie ses souvenirs. Dans la pièce, les stores baissés pour préserver ses yeux, un oiseau pépie

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :