SFR Presse
Le Figaro
13 septembre 2019

Exception en péril

N/A

2 min

Huit ans après la flambée des « printemps » qu’elle avait allumée, la Tunisie reste une exception démocratique dans un monde arabe toujours en proie à la guerre civile ou sous la férule d’hommes forts. Les sept millions d’électeurs invités aux urnes ce dimanche pour la seconde présidentielle de l’après-Ben Ali ont eu droit à un large éventail de choix entre 26 candidats et à une campagne animée pa

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :