SFR Presse
L'Indépendant
18 octobre 2019

De choses et d’autres Allô maman bobo…

Michel Litout

1 min

Il est révolu le temps où l’on faisait confiance à 100 % à son médecin. Le parcours classique du « j’ai mal, je me sens mal, je vais chez le médecin il me dira de quoi je souffre et me soignera » est remplacé par « J’ai mal, je vais voir sur internet, je découvre de quoi je suis atteint, mon médecin va me prescrire ce traitement recommandé par mon site préféré ». Une étude auprès de 300 profession

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :