SFR Presse
Le Figaro
10 octobre 2019

Le trouble des groupes américains face à Hongkong

Apple a cédé aux pressions de Pékin, qui oblige les sociétés étrangères à choisir leur camp.

Sébastien Falletti

2 min

MANIFESTATIONS Sous la pression chinoise, Apple se met au garde-à-vous. Le groupe a finalement retiré de son App Store l’application HKmap.live, qui permettait aux manifestants prodémocratie à Hongkong de repérer les mouvements de la police. Sa justification ? Elle « a été utilisée pour cibler et tendre des embuscades à la police, menacer la sécurité publique ». Cette annonce survient quelques he

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :