SFR Presse
Courrier Picard
24 janvier 2020

Peau d’âne, le théâtre des ombres

1 min

Hélène Druvert aime dessiner mais surtout découper. Le conte de Charles Perrault est ici sublimé par un jeu délicat de découpes laser et de reflets argentés, par la beauté des silhouettes aux contours raffinés et par la minutie des décors. Les ombres portées du papier créent un monde aux mille reliefs féerique et envoûtant. Les illustrations en grand format sont agrémentées de théâtre lumineux et

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :