SFR Presse
Libération
5 septembre 2018

1 825

1 min

C’est le nombre de familles qui ont été déplacées depuis le 27 août à cause des combats opposant des milices rivales près de Tripoli, selon le gouvernement d’union nationale (GNA) libyen, reconnu par la communauté internationale. De nombreux civils restés sur place ont un besoin urgent de nourriture et d’eau selon le GNA, qui fait également état d’attaques contre des secouristes et de «vols» d’amb

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :