SFR Presse
Nice Matin
7 septembre 2018

Novitchok : Londres tient Poutine pour responsable

1 min

Londres, soutenu par ses alliés, a dit, hier, tenir le président russe Vladimir Poutine pour responsable de la tentative d’empoisonnement perpétrée en mars contre un ex-espion russe en Angleterre, une mise en cause balayée par Moscou avant une réunion au Conseil de sécurité de l’Onu. La France, l’Allemagne, les États-Unis et le Canada ont annoncé avoir « entièrement confiance » dans les conclusion

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :