SFR Presse

2-3 et non 1-3

1 min

VOLLEY-BALL - Une grossière erreur s'est glissée dans le surtitre de la finale féminine disputée dimanche soir entre le Sdo et le TGV. Elle ne s'est pas achevée au bout de quatre sets, mais bien à la fin d'un tie break en or pour les Tamponnaises. Elles l'ont emporté 15-10 par la grâce et la classe de Natacha Tartistas et de ses copines. Toutes nos excuses. Trois Réunionnais sacrés à Rousies CÉCIF

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :