SFR Presse
Sud Ouest
31 octobre 2018

LE PIÉTON

1 min

n’a pas l’occasion tous les jours de parler anglais mais l’artiste pop surréaliste néerlandais Leon Keer (lire ci-contre) lui en a donné une belle hier matin, rue Nelson-Mandela. L’occasion également de se rendre compte des progrès qu’il lui reste à faire pour mieux maîtriser la langue de Shakespeare et enrichir encore un peu plus ses connaissances.

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :

Sur le même thème