SFR Presse
Midi Libre
24 novembre 2019

L’ex-président de l’Opéra-Orchestre l’affirme : « La Maison va bien ! »

Recueilli par Valérie Marco , vmarco@midilibre.com

3 min

Recueilli par   Valérie Marco
 , vmarco@midilibre.com
Recueilli par Valérie Marco , vmarco@midilibre.com

Pourquoi acceptez-vous la présidence d’un opéra à bout de souffle en 2014 ? Je l’ai fait uniquement par amitié pour Philippe Saurel, avec qui j’avais travaillé quand j’étais à la Drac et qu’il était à l’urbanisme puis à la culture. Et puis, je ne pouvais me résoudre à voir l’Opéra sombrer. Gratis pro Deo (gratuitement pour Dieu), j’ai fait le “sale boulot”, j’ai mis les mains dans le cambouis : r

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :