SFR Presse
Le Figaro
26 novembre 2018

Charles Trenet Feuilleton judiciaire

Jean-Bernard Litzler

1 min

■ Il chantait la joie, mais le moins que l’on puisse dire, c’est que la succession de Charles Trenet a semé la zizanie. Au décès du chanteur, le 19 février 2001, les choses ont pu paraître simples. C’est Georges El Assidi, compagnon et secrétaire particulier du chanteur pendant vingt-cinq ans, qui est désigné légataire universel par un testament daté du 28 décembre 1999. L’homme se retrouve à la

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :