SFR Presse
Le Figaro
15 mars 2019

Jacques Brunel se méfie de ses anciens protégés mal en point

Arnaud Coudry

2 min

DANS UNE ATMOSPHÈRE plombée par les résultats catastrophiques et les secousses extrasportives, évoquer ses retrouvailles avec l’Italie l’a quelque peu détendu. Ce samedi, au Stade olympique de Rome, Jacques Brunel recroisera la route de la sélection qu’il a entraînée entre 2011 et 2015. « Cette équipe avait montré des qualités et elle en a encore beaucoup, a-t-il expliqué à Dublin cette semaine.

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :