SFR Presse
Sud Ouest Dimanche
21 juillet 2019

Pas de gymnase pour les délogés des squats

Denis Lherm,d.lherm@sudouest.fr

2 min

Denis Lherm,d.lherm@sudouest.fr
Denis Lherm,d.lherm@sudouest.fr

BORDEAUX Hier, le gymnase Thiers qui devait servir d’abri à 150 personnes est resté fermé. Les autorités cherchent une solution C’est ce qui s’appelle un couac. Vendredi, face à la situation de plusieurs dizaines de squatters délogés par la préfecture, la mairie de Bordeaux annonçait l’ouverture immédiate du gymnase Thiers pour offrir un abri avant les grosses chaleurs à environ 150 personnes. Mai

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :