SFR Presse
Courrier Picard
6 janvier 2019

L’histoire se répète pour Saint-Quentin...

1 min

Comme en 2000, l’Olympique Saint-Quentin a poussé le FC Metz en prolongation, hier en 32e de finale de la Coupe de France. Et comme en 2000, il y a craqué. Les Saint-Quentinois commencent le match comme prévu, en défense. Avec une charnière à trois, l’OSQ avait clairement fait son choix d’attendre le FC Metz. Alors qu’on semble se diriger vers un match nul à la pause, malgré quelques occasions net

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :