SFR Presse
L'Express
5 novembre 2019

Une crise nationale inédite depuis la dictature

C. D.

2 min

C. D.
C. D.

Les participants à la 25e conférence de l’ONU sur les changements climatiques (COP25) de décembre sont contraints de changer leurs billets d’avion pour l’Espagne. En proie à une crise sociale, le Chili a dû renoncer à l’accueillir. Ironie de l’histoire, celui-ci s’était proposé il y a un an pour remplacer le Brésil, qui venait de se donner pour président Jair Bolsonaro, un politicien d’extrême dro

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :