SFR Presse
La Voix du Nord
22 août 2018

1 min

Vu. Un discours de dix minutes pour en finir avec huit ans de tutelle des créanciers, mais avec un fort symbole : hier, le Premier ministre grec Alexis Tsipras a choisi l’île d’Ithaque, dernière étape de l’Odyssée, pour annoncer que son pays avait « repris en main son destin ». Les Grecs restent toutefois assez pessimistes sur leur situation. Retraites minimales, exode des jeunes, féc

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :