SFR Presse
L'Indépendant
5 septembre 2018

Pôle emploi poursuivi pour harcèlement

1 min

Rouvrir les maisons closes et arrêter l’hypocrisie générale concernant la prostitution. Voici le parti pris de la députée Valérie Gomez-Bassac. Elle a déclaré, au micro de France Bleu Provence, ce mardi matin, être favorable à la réouverture des maisons closes. Interdites depuis l’après seconde guerre mondiale, en 1946, les maisons closes et leurs réouvertures, seraient selon la députée LREM de l

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :