SFR Presse
Le Figaro
13 août 2019

« Once Upon a Time… in Hollywood » : Tarantino’s Baby

Eric Neuhoff

2 min

Eric Neuhoff
Eric Neuhoff

Tarantino est né trop tard. Visiblement, il aurait aimé connaître le Los Angeles de 1969. Le cinéma lui permet de voyager dans le temps. Cela s’appelle peut-être la sagesse. On nous a presque changé notre Quentin. Est-ce l’effet de l’âge ? Le voilà plus sage, presque mélancolique, baignant dans une nostalgie colorée. Once Upon a Time… in Hollywood est une élégie, une lettre d’amour, un chant déses

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :