SFR Presse
Sud Ouest
3 mai 2019

Les manifestants du 1er mai remis en liberté

1 min

Des camarades venus en soutien attendaient encore hier matin devant l’hôtel de police de Bordeaux-Mériadeck. 20 personnes – gilets jaunes, syndicalistes ou sympathisants – ont été interpellées, mercredi, en marge de la manifestation du 1er mai. 19 ont été placées en garde à vue, essentiellement pour des faits d’attroupement après sommation, de participation à une manifestation interdite, outrage,

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :