SFR Presse
Le Figaro
21 novembre 2018

Sport avec ou sans ordonnance

Mascret, Damien

1 min

« Dans le cadre du parcours de soins des patients atteints d’une affection de longue durée, le médecin traitant peut prescrire une activité physique adaptée à la pathologie, aux capacités physiques et au risque médical du patient », précise ainsi la loi du 26 janvier 2016. Paradoxalement, alors que les bénéfices de l’activité physique régulière sur la santé, la condition physique et le maintien

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :