SFR Presse
La Croix
27 mai 2019

Les secousses des européennes

François Ernenwein

1 min

L’avance est faible. Mais sur fond de participation en hausse spectaculaire, les projections annonçaient dimanche soir un léger avantage à la liste de Jordan Bardella. Ce résultat n’ouvre pas de crise institutionnelle en France. Aux européennes de 2014, la liste d’extrême droite était arrivée en tête sans modifier vraiment la donne. Ces résultats sont pourtant un sérieux revers pour Emmanuel Macro

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :