SFR Presse

Médecine hyperbare : les patients font la promotion du caisson De l’oxygène pour cicatriser

Emmanuelle Rey

2 min

Emmanuelle Rey
Emmanuelle Rey

l’essentiel t Ici on répare les tissus. Parfois, aussi, on réconcilie les patients avec les hôpitaux. Dans le service de médecine hyperbare du CHU de Toulouse, du lundi au vendredi, le « caisson » dispense des séances d’oxygénothérapie à des patients qui, bien souvent, n’avaient jamais entendu parler de cette thérapie et hésitent à se lancer dans ces rendez-vous quotidiens pouvant s’échelonner

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :