SFR Presse
Libération
13 février 2019

Nous avons abandonné nos frères d’armes

Depuis son départ d’Afghanistan, la France a refusé d’accorder des visas à une grande majorité d’Afghans pourtant employés par son armée. Aujourd’hui, ils sont menacés de mort.

4 min

1 like

Tribune. C’est l’histoire d’une trahison. A la fin de l’année 2001, la France décide de suivre les Etats-Unis et ses alliés en Afghanistan. Les talibans refusent de livrer Oussama ben Laden et un bon nombre de généraux de l’organisation terroriste Al-Qaeda, à l’origine des attentats du 11 Septembre. Kaboul est rapidement repris. Les insurgés et terroristes fuient la capitale. Nos premières troupes

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :