SFR Presse
Le Figaro
6 août 2019

Frontex épinglé après des violences sur des migrants

L’agence européenne aurait fermé les yeux sur les mauvais traitements imputés à des policiers hongrois, grecs et bulgares.

Hubaut, Leonor

2 min

UE Chiens lâchés sur des migrants, spray au poivre et refoulements violents… L’agence européenne chargée des frontières extérieures de l’UE (Frontex) est sous le feu des critiques. Une enquête de trois médias, lancée en octobre dernier, pointe l’attitude laxiste de l’agence, qui aurait fermé les yeux sur les mauvais traitements infligés à des migrants. « En Bulgarie, en Hongrie et en Grèce », des

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :