SFR Presse

Piste dense

Corentin Parbaud

2 min

Corentin Parbaud
Corentin Parbaud

Il s’est tapé le torse, a exulté et crié sa délivrance. Sébastien Vigier (22 ans) avait, de son propre aveu, " très mal couru" la veille en finale de la vitesse, abandonnant son titre de champion de France à son (plus) jeune coéquipier Rayan Helal (20 ans). Aussi, ce sacre en keirin, son troisième d’affilée, avait un goût particulier. Il confirmait son statut de cador de la discipline – en France

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :