SFR Presse
Le Figaro
7 novembre 2018

Bibi [bi-bi] n. m. et pron.

Explication initiale.

N/A

1 min

Interpellé sur la hausse du prix de l’essence, Emmanuel Macron s’est justifié par une formule lapidaire : « Le carburant, c’est pas bibi ». On s’interroge sur la signification de ce bibi présidentiel. Le mot est familier aux oreilles françaises. Bibi fleure son argot, plus ou moins vieilli. Il peut aussi bien désigner une fausse clé qu’un couteau. Et bien d’autres choses encore : jadis, envoyer

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :

Sur le même thème