SFR Presse
Nice Matin
3 juillet 2019

La « loi antifessée » définitivement adoptée

1 min

Véritable serpent de mer depuis plusieurs années, la proposition de loi, déjà votée par l’Assemblée nationale, visant à interdire les « violences éducatives ordinaires » a été validée, hier, par le Sénat. Cette décision du Parlement permet désormais d’inscrire dans le Code civil, à l’article lu à la mairie lors des mariages, que « l’autorité parentale s’exerce sans violences physiques ou psycholog

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :