SFR Presse
Le Figaro
15 septembre 2019

Sam Szafran, l’échappée belle par l’art

Valérie Duponchelle

3 min

Valérie Duponchelle
Valérie Duponchelle

Sam Szafran, c’était l’artiste même, furieusement ­bohème et délicatement secret. L’homme le plus ­jovial qui soit et un père de famille exclusif qui protégeait Lilette, son épouse depuis 1963, son fils unique Sébastien, né en 1964, lourdement handicapé. Le conteur de l’histoire de l’art de ce XXe siècle cruel et le témoin de ses instants décisifs. « Szafran fut sans doute, parmi les grands du XX

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :