SFR Presse

"La chapelle lé fait pou prié, pas pou pissé"

2 min

D'un jet de lave, le piton de la Fournaise a rayé 250 ans d'histoire. L'engloutissement de la chapelle de Rosemont chagrinera forcément les randonneurs habitués à croiser sa silhouette familière mais a surtout catastrophé aussi les passionnés d'histoire. Le premier, dès 1801, le naturaliste Bory de Saint-Vincent, marqué à jamais par notre volcan qu'il parcourt du littoral jusqu'à son sommet, remar

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :