SFR Presse
Elle
20 septembre 2019

UN ANTIHÉROS NOMMÉ BRANDO

2 min

Dans « Les Derniers Jours de Marlon Brando » (éd. Stock), l’écrivain et critique de cinéma Samuel Blumenfeld évoque le crépuscule, pathétique et dantesque, d’une des dernières légendes de Hollywood. ELLE. Pourquoi ressusciter Marlon Brando, disparu il y a quinze ans ? SAMUEL BLUMENFELD. J’ai découvert l’existence d’une master class dirigée par un Brando vieux, obèse, portant une robe, une perruque

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :