SFR Presse
Le Figaro
30 juin 2020

Relance, Brexit : les dossiers empoisonnés de la présidence allemande

Anne Rovan

3 min

À BRUXELLES, ils sont nombreux à se réjouir de voir l’Allemagne prendre ce mercredi la présidence tournante de l’UE. Et à soupirer en songeant à ce que fut celle des Croates ces six derniers mois. « C’est vrai qu’ils n’ont pas eu de chance avec la crise sanitaire mais quand même… », glisse un diplomate alors que Zagreb, faute d’expérience, n’a pas joué pleinement son rôle de facilitateur. La prési

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :