SFR Presse
Libération
7 août 2018

33,5 milliards

1 min

C’est le montant, toujours astronomique, du déficit du commerce extérieur français au premier semestre, qui a été communiqué mardi. «C’est essentiellement [la] très forte hausse des achats énergétiques qui pèse sur l’évolution de la balance», notent les douanes. Les importations d’hydrocarbures ont bondi et coûtent plus cher : avec le baril passé de 60 à 80 dollars en six mois. En revanche «la ba

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :