SFR Presse
La Provence
27 août 2018

"Ça a été le pire printemps qu’on puisse avoir !"

3 min

Elle a pris la suite de son père au début des années 2000. Et pourtant, Phanette Double, la vigneronne du château de Beaupré, dans les coteaux d’aix, ne se rappelle pas avoir connu un printemps provençal comme celui-là : "Ça a été la pire équation qu’on puisse avoir, chaud et humide en permanence, on se serait cru sur l’Équateur !" Chez un vigneron, chaleur et humidité constante, ça se dit mildiou

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :