SFR Presse
Corse Matin
26 mai 2019

L’attaque "dans un coin de tête"

1 min

Riverains, touristes ou manifestants gilets jaunes ont repris possession des rues du centre ville de Lyon hier, s’efforçant de ne pas trop ressasser la mystérieuse attaque au colis piégé. "C’est dans un coin de la tête mais ça ne m’empêche pas de travailler", confie Anthony, responsable d’un magasin bio qui observe une fréquentation "un peu moindre" en cette fin de matinée. "Sur le coup, ça s’est

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :